Les SSD en connectique M.2

Il existe des unités de stockage dans un format dit « Carte fille » qui viennent s’enficher sur un port M.2. Anciennement appelé NGFF et utilisé pour les cartes wifi, Bluetooth, GPS,.. depuis 2013 cette norme évolue et devient le M.2.

Il existe deux types de support B et M et trois types de connecteurs B, M et B&M. Les 5 points de contacts et l’encoche unique sur le support identifie clairement le NVMe.

Lors de l’achat il est important de bien distinguer la technologie employée et si votre machine est pourvue d’un emplacement pour le recevoir.

Imaginez que votre ancienne machine, qui commence a souffrir de lenteur, puisse intégrer un tel composant. Eh bien dans la majeur partie des cas cela est possible, pour un coût très raisonnable. Votre machine retrouve une nouvelle jeunesse !

Le SATA qui utilise l’interface de communication [AHCI], conçu pour des disque « rotatifs ». Dans sa version III c’est 600 Mo/s. 1000 photos (8000Mo) transférées en 13 s

Le PCIe [NVMe] créer pour les disque SSD, peut transférer jusqu’à 3000 Mo/s. 1000 photos en une 2 secondes

One thought on “Les SSD en connectique M.2

Laisser un commentaire